Histoire de St Cyprien

Au cœur du Pays Catalan au sud-est des Pyrénées Orientales sur la côte « sableuse », SAINT CYPRIEN – SANT CÉBRIA DEL ROSSELLÓ (en catalan) n’a cessé de se développer depuis les années 1960.

Longtemps zone marécageuse, l’histoire de SAINT CYPRIEN est plutôt récente. En effet, il faudra attendre la moitié du 20è siècle et une forte volonté politique pour que soit créée la station balnéaire que nous connaissons aujourd’hui.

C’est à l’époque Carolingienne et sous l’impulsion de Charlemagne que l’on trouve les prémices d’un village en l’an 811. Le début du 10è siècle verra s’ancrer les premiers « pionniers » avec l’édification de chapelles et d’églises. En 904, c’est à Villerase – hameau de Saint Cyprien – que sera construite la première chapelle.

Au 12è siècle, sous l’influence des 1ers Templiers et Arnaud de Saint Cyprien, les marécages seront assainis et asséchés avec la construction de réseaux d’agouilles (petits canaux) rendant ainsi les terres cultivables. Le village de Saint Cyprien, naissant, comptait alors un peu plus de 300 habitants.
C’est à la fin du 19è siècle que le village va s’agrandir avec la construction des premières écoles.

À la fin des années 1930, fuyant le régime Franquiste, plus de 45000 espagnols passent la frontière pour s’établir dans la région. Un « camp » les accueillera dans des baraques construites à la hâte. Jusqu’à 8000 juifs seront également « internés » durant la seconde guerre mondiale. Le 20è siècle verra se mettre en place les bases de la STATION BALNÉAIRE qui évoluera de 1000 à 10500 habitants

  • années 1950 : construction des premiers lotissements de pêcheurs
  • 1959 : réalisation de la route entre le village et la plage
  • 1962 : lancement officiel de la station balnéaire avec la décision de construire le port
  • 1967 : achèvement du port et des bassins de mouillage
  • 1968 : 300 bateaux sont accueuillis
  • 1969 : 700 bateaux au mouillage
  • 1970-1980 : développement des habitations et création des grandes avenues
  • 1991 : construction de la fontaine du port. Elle sert à nettoyer et à oxygéner le port en pompant l’eau au bout de la jetée pour la réinjecter dans l’avant port.

Aujourd’hui, SAINT CYPRIEN est la station des sports nautiques par excellence. Son port « gigantesque » qui s’étend sur un plan d’eau de plus de 15 hectares protégé des vents dominants en fait le 3è port de Plaisance d’Europe et accueille 2400 bateaux.

Un environnement soigné

Des parcs – le Jardin des Plantes - et des espaces verts importants – parc de la Prade

SAINT CYPRIEN s’inscrit comme LA station balnéaire familiale.